Bannière Commanderie d'Épailly

Bannière pou rmobile

Portrail familialLa commanderie d’Épailly fut vendue comme bien national pendant la Révolution. Elle a changé au cours du XIXe siècle plusieurs fois de propriétaires, on note que plusieurs acquéreurs étaient d’origine Suisse.
En 1938, Marie Joséphine Limbourg (portrait ci-joint), d’origine luxembourgeoise, acheta le domaine. Ses fils avaient soutenu le mouvement séparatiste qui tendait, après la première guerre mondiale, à réunir cette partie de la Rhénanie à la France. Elle espérait avec eux, Christoph et Pierre, être en sécurité en Bourgogne. Elle se trompait. En 1942, ses deux fils furent dénoncés aux autorités d’occupation et internés dans différentes camps de travail déjà en France puis en Allemagne.
Après la guerre, ils retournèrent à Épailly où ils découvrirent que la nouvelle législation sur les baux ruraux leur interdisait de reprendre l’exploitation du domaine. Ils durent revenir en Allemagne et ayant tout perdu, ils vécurent chez leur nièce Marie-Anne, fille de leur sœur Joséphine. Marie-Anne est la mère d’Elisabeth Hiller von Gaertringen.
En 1955, Joseph Christoph, qui avait pris la nationalité française, décéda à Cologne chez Marie-Anne. Il souffrait d’insuffisance cardiaque depuis ses années de captivité. Sa volonté était d’être enterré à Châtillon-sur-Seine, à côté de sa mère bien aimée.
Ce fut seulement à l’issue de quatorze années que Pierre Limbourg, frère de Christoph, put reprendre Épailly, où il témoigna de qualités d’agriculteur hors pair, notamment en introduisant la race charolaise dans la région. Il ne survécut cependant à son frère que quatre ans et mourut en 1959. Ainsi l’amour pour la France des deux frères leur avait coûté de grands sacrifices.
Les deux frères étant célibataires léguèrent le domaine à leur nièce Marie Anne Hiller von Gaertringen qui le transmit en 1987 à sa fille Elisabeth, actuelle propriétaire.

Cette importante commanderie qui possède encore sa remarquable chapelle a été restaurée avec passion et ferveur par sa propriétaire. Elle s’inscrit avec ses murs formant remparts et ses tours rondes dans un paysage qui a conservé toute son authenticité, vallée demeurée heureusement vierge de toute installation industrielle. Aussi il importe que ce témoin exceptionnel d’une histoire séculaire, dans son site originel, soit conservé au titre du patrimoine culturel et naturel.

Copyright ©2016-2018 Commanderie de templiers d'Épailly | Tous droits réservés | Mentions légales